Lali

30 juin 2011

Les vers d’Eugène 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

wille-ernst.jpg

Tu regardes les haies
Couver leur plein
De secret.

En elles
C’est sans doute
Comme en toi :

Toujours
Le combat de l’ombre
Et de la lumière.

Eugène Guillevic, Présent

*choix de la lectrice d’Ernst Wille

Un commentaire »

  1. Et pourtant l’ombre peut avoir aussi sa part de beauté

    Comment by Chantal — 1 juillet 2011 @ 8:13

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire