Lali

29 juin 2011

Les vers d’Eugène 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

vorauer-anton.jpg

La nuit est un fauve

Sans corps
Que l’on puisse blesser

Autrement
Que par nos pauvres lumières.

Eugène Guillevic, Présent

*choix de la lectrice d’Anton Vorauer

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire