Lali

27 octobre 2012

Les vers de Tristan 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

pour en finir

je suis né d’une erreur du vent et de la mer
c’est pourquoi j’ai vécu au rythme des marées
poisson-lune égaré sur un chemin de terre
je n’ai fait que passer sans pouvoir respirer

Tristan Cabral, Le passeur de silence

*choix de la lectrice d’Emma Fordyce MacRae

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire