Lali

20 avril 2011

Les vers de Léopold 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

waltensperger-charles-e-3.jpg

Blues

Je suis envahi de brume
Et de solitude
Aujourd’hui,
Et je fuis.

Livre ouvert en moi.
Dans mon cerveau gris
Défilent des mots vides
Et défilent des pages, rues désertes
Sans cabarets.

Chère âme, allonge-toi sur le divan long
Et jette l’ancre,
Et laisse descendre jusqu’au fond.
Oui, jette l’ancre!

Léopold Sédar Senghor, Œuvre poétique

*choix de la lectrice de Charles E. Waltensperger

Un commentaire »

  1. Je ne me souvenais pas que Léopold Sedar Senghor avait si peu « de la négritude » de certains poètes îliens .

    Comment by Maïté/Aliénor — 21 avril 2011 @ 17:15

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire