Lali

7 janvier 2014

Les vers de Dominique 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Le don

Par un excès d’évidence tu es apparue

La scène éblouit
le sol se remet en marche
semble suivre le courant

Aveugle appuyé au vertige des redites
je doute

Est-ce le signe d’une chute ou l’amorce
en peu de mots d’un univers inconnu

Je tremble
de la nuit qui me déshabite

Dominique Lauzon, Lettre du cœur et autres paysages

*choix de la lectrice signée Heinrich Steiner

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire