Lali

1 août 2014

Les rêves de bleu 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

NYBO (Poul Friis) - 2

On ne peut rien écrire
sur la nuit

une tache d’encre
sur une tache d’encre

n’est jamais qu’une obsession défaite

Jean-Pierre Gandebeuf, Les rêves de bleu doivent être rangés dans un classeur à part

*choix de la lectrice de Poul Friis Nybo

Un commentaire »

  1. Puisqu’on ne peut rien écrire, on peut poser une question?…
    La voilà… dire à quelqu’un qui s’appelle Champagne qu’elle pétille est un pléonasme?…
    Merci de votre réponde.

    Comment by Pépé de Séville — 2 août 2014 @ 7:56

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire