Lali

5 janvier 2009

Les mots de Prévert

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:09

larsson-carl-13.jpg

Il est resté là longtemps à regarder l’encrier. À tâter la plume. À caresser la page blanche. Il avait tant de mots à dire qui s’évanouissaient au fur et à mesure. Qui fondaient comme neige au soleil. Ne restaient au poète de Carl Larsson que les mots de Prévert qui chassaient les siens et qui disaient :

Alicante

Une orange sur la table
Ta robe sur le tapis
Et toi dans mon lit
Doux présent du présent
Fraîcheur de la nuit
Chaleur de ma vie.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire