Lali

7 septembre 2007

L’enveloppe scellée

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:08

corbell

Voir surgir quelque chose d’inconnu, chaque jour, dans le même visage, c’est peut-être cela la grande aventure…
[ François Poirié ]

Elle voulait écrire plus. Mais à quoi bon ajouter des mots inutiles et affadir ceux déjà là? Il reste à l’amoureuse de Patricia Corbell de sceller l’enveloppe. Rien d’autre.

2 commentaires »

  1. « Il reste à l’amoureuse… de sceller l’enveloppe. » Et d’attendre… la réponse. A moins qu’elle ne la connaisse déjà.

    Comment by Reine — 8 septembre 2007 @ 2:36

  2. Ou après réflexion, la lettre ne partira jamais car l’amoureuse préfère garder ses mots dans son coeur…

    Comment by Denise Rossetti — 9 septembre 2007 @ 15:40

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire