Lali

26 juillet 2009

Le poème en face 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

coberly-aaron-1.jpg

La lectrice du peintre Aaron Coberly était si concentrée que pour aucune raison je ne l’aurais dérangée. Si bien que j’ai attendu son départ pour lire l’extrait qu’elle avait tiré du recueil de Michel Lucarelli Le poème en face :

PLÉNITUDE

Au moment d’écrire
ce serait comme un ciel
l’immense sérénité
avec le seul mouvement
d’un planeur
et d’une hirondelle
en train tous deux
de creuser un nuage

2 commentaires »

  1. Ce magnifique poème me fait penser au silence…tout comme la superbe toile où la lectrice semble protégée dans un voile de brume!

    « La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu’encadrer ce silence. »

    Miles Davis

    Comment by Denise — 27 juillet 2009 @ 9:23

  2. J’adore cette citation, Denise.
    Quant à la toile, je suis passée devant plusieurs fois aujourd’hui…
    elle m’attire… et à la fois…
    elle m’oppresse…
    Le noir peut-être?
    Sûrement.

    Comment by Chantal — 27 juillet 2009 @ 10:09

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire