Lali

12 janvier 2008

Le lecteur de biographies

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:18

eggers

Où est le vrai, où est le faux? se demande parfois le lecteur de Carsten Eggers chaque fois qu’il commence la lecture d’une biographie. Il se trouve si souvent confronté à des détails qui lui semblent inutiles, voire disproportionnés, qu’il se demande pourquoi le bibliographe les mentionne. Il se demande aussi si certains auteurs ne versent pas trop dans le misérabilisme par moments, ou s’ils ne délectent pas d’anecdotes sordides.

C’est chaque fois la même chose. Il se laisse prendre au jeu, et au détour d’une page, il y a quelque chose qui ne passe pas. Un détail inutile. Une erreur dans un prénom. Une citation mal formulée. Et le voilà agacé. Pourtant, il sait bien qu’il ira jusqu’au bout. Même si cela veut dire qu’il râlera parfois. Parce que, finalement, la curiosité gagne toujours sur les maladresses, les inversions et les exagérations.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire