Lali

30 mars 2016

Le laboratoire 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CARTER (P.)

La nuit quand je pense à la poésie
Je ne peux pas, je ne peux pas dormir
Eau d’aurore
Les mots, ne les dissipez pas encore
— Tu les trouveras dans la rue
En allant revoir tes amis :
Entre le grand ciel triste et tout ce qui, gonflé,
Soupire, le miracle naîtra de la terre arrosée.

Max Jacob, Le laboratoire central

*choix de la lectrice de P.Carter

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire