Lali

14 septembre 2010

Le carnet de Montréal 11

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

tuset-salvador-tuset-5.jpg

C’est sur le choix de la lectrice de Salvador Tusset que nous fermerons Le carnet de Montréal de Carl Norac. Puisque dès demain les lectrices du soir parcourront un autre recueil. Voici donc ce dernier extrait :

10 juin

J’ouvre ma nuit à celle qui la trouve en moi, puis j’avance ma langue. La vie est moins amère dans la bouche des femmes. L’évidence d’être aimé s’y passe de poème. Ce que leur salive nous donne, ce n’est pas seulement un sucre ou un miel, mais une issue hors du désir qui pend aux lèvres des perdants.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire