Lali

21 mai 2011

L’appel de la mer

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 6:12

polen-eleanor.jpg

C’est quand elle vient bercer mes rêves que mon cœur bat à nouveau. C’est quand son chant se glisse dans le jour naissant que je reprends pied. C’est quand elle me tend les bras que le piano de Saint-Preux me caresse de ses notes. C’est quand je ferme les yeux que la mer m’appelle.

*toile d’Eleanor Polen

5 commentaires »

  1. une déclaration comme une vague.

    Comment by Lautreje — 21 mai 2011 @ 6:31

  2. Voilà un texte et un tableau qui réveillent tout en douceur. J’entends d’ici le roulis des vagues et le chant des goélands…

    Comment by Flairjoy — 21 mai 2011 @ 6:42

  3. Oh si tu savais ce que j’ai souffert avec l’appel de ma mère qui me voulait toujours autour de ses jupons. Le drame est qu’elle ne portait pas de jupons. C’est une vie qui commence mal comme tu vois et je sais qu’elle finira aussi mal. Sauf qu’au début je suis arrivé du néant. Et à la fin je pars vers le néant. Alors tu sais. Les jupons de ma mère. Je n’en ai que faire.
    OH zut… je constate que tu parlais de l’autre mer… et moi que je ne sais pas nager… dommage que je n’aie pas de gomme pour ordinateur. Je ne peux pas effacer le paragraphe précédent. J’ose espérer que les gens se rendronnt compte que j’avais mal compris ton accent canadien…

    Tu veux bien articuler comme il faut la prochaine fois?… Ça m’évitera de passer pour un idiot. Enfin ça fera toujours rire Lou… Peut-être.

    Comment by Pépé de Cordoba — 21 mai 2011 @ 8:32

  4. Pépé : CTRL + Z… Pour annuler la dernière entrée…
    Et puis de mon expérience de prestataire en traitement de texte : tous les signes de ponctuation double (comme point virgule ; – point d’interrogation ? – point d’exclamation ! – deux points : -) espace avant, espace après. Les signes de ponctuation simple (comme virgule , – point .) : pas d’espace avant mais espace après. Car cela n’est pas simple pour s’y retrouver.
    Mais non Pépé, j’ai juste souri. Depuis quand on entend l’accent en lisant ? Tiens tiens, alors je vais relire. Ah oui j’entends : La mer qu’on voit danser le long du golfe clair a des reflets d’argent la merrrr…

    Comment by LOU — 21 mai 2011 @ 14:14

  5. C’est une merveilleuse toile, Lali et j’aime tes mots.

    « La mer touche au plus profond de l’homme. Dans la lumière du soleil, n’est-elle pas le miroir de l’âme humaine ? »
    Philippe Plisson

    Comment by Denise — 21 mai 2011 @ 15:18

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire