Lali

29 janvier 2008

La plume inutile

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 7:25

pp2

Il y a en elle tous ces mots, toutes ces histoires, toutes ces images, tant de mots, tant d’histoires, tant d’images. Tant qu’elle ne sait que choisir dans le matin tremblant alors que le soleil s’est déployé dans un ciel de feu dont elle aurait voulu garder la trace ailleurs que dans sa mémoire. L’écrivaine de Phung Pham voudrait savoir raconter les ciels flamboyants, elle qui aime tant se plonger en eux. Elle aimerait tant pouvoir dire combien ils réchauffent le corps et le cœur. Combien l’horizon qui s’embrase sous son regard a la douceur d’une caresse. Mais la plume reste là, presque inutile.

Un commentaire »

  1. La plume de la lectrice est inutile pour le moment car elle s’inspire de tous ces mots, toutes ces histoires, toutes ces images. Tout cela fait un très doux mélange dans son coeur et elle se plaît ainsi. Peut-être fera-t’elle un poème avec tout ce qu’elle ressent…peut-être !

    Comment by Denise — 29 janvier 2008 @ 10:08

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire