Lali

9 octobre 2018

La blessure des mots 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MYZNIKOV (Gennady) - 1

Intimité amoureuse

De ta voix cajoleuse au frisson virginal,
Laisse flotter sur moi le désir qui m’enjôle,
Ce rêve qui chuchote au creux de mon épaule
Et qui me tient si chaud, parfois, que j’en ai mal.
Un soupir, une haleine, un délice amical
Te livrent chancelante à l’amour qui te frôle,
L’amour dont, comme toi, je pressens tout le rôle
Dans le souffle d’un vœu fragile et musical.
Fais naître, s’il te plaît, l’extase d’une étreinte;
La douceur met sur nous une invisible empreinte
Avec des mots au loin caressant l’horizon;
Un beau ciel alangui se drape de mystère;
Et nos yeux fascinés par la même oraison,
Semblent depuis longtemps avoir quitté la terre.

Thierry Cabot, La blessure des mots

*choix de la lectrice de Gennady Myznikov

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire