Lali

30 juillet 2008

J’aime que…

Filed under: Vos traces — Lali @ 20:51

ackerman-paul.jpg

J’aime quand il me dit qu’il a une telle envie d’écrire qu’il ne pense qu’à ça, à tous ces sujets qui le tenaillent, à ces recherches qu’il veut faire, à toutes ces histoires qu’il veut raconter à sa manière. J’aime quand il écrit, quand il jette sur le papier tous ces mots, à la vitesse grand V, parce que depuis toujours ou quelques heures ils traînent en lui et s’ordonnent. J’aime le regarder écrire et caresser sa nuque, quand il me laisse faire. J’aime que l’écrivain peint par Paul Ackerman me fasse le privilège du premier jet, des phrases encore toutes chaudes, comme ma mère me laissait lécher les spatules et les plats.

3 commentaires »

  1. « des phrases encore toutes chaudes, comme ma mère me laissait lécher les spatules et les plats »… Ah, le plaisir des mots en chair, des mots palpables à déguster sans retenue, sans frein ! Des mots à s’en lècher les doigts… belle, très belle métaphore épicurienne, Lali ! 😉

    Comment by agnès — 31 juillet 2008 @ 4:13

  2. Très beau billet Lali !

    Comment by Denise — 31 juillet 2008 @ 7:17

  3. C’est un billet de sept lignes canadiennes, pas mal du tout… même en tenant compte du taux d’échange.

    Comment by Armando — 31 juillet 2008 @ 8:20

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire