Lali

8 avril 2019

Ici-bas 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CAMPANILE (Dario) - 3

Arrive-t-on un jour au terme du mouvement,
en cet équilibre où aucun pas n’est possible
ni nécessaire, quand errer ne se conjugue
plus ni dans la faute ni dans l’égarement?

Marie Bélisle, Ici-bas

*choix de la lectrice de >Dario Campanile

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire