Lali

9 août 2018

Haute rumeur 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MONTANIE (Francis)

l’index drapé de sortilèges
à recoudre ce littoral
d’anse en anse
ma langue enfin apaisée
en royale demeure des mots
je lamine
de moi
en toi
cette aube têtue que cède à la nuit
la droiture lignite du sel
grand goût d’éternité

Robert Berrouët-Oriol, En haute rumeur des siècles

*choix de la lectrice de Francis Montanie (dont toute trace a disparu)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire