Lali

28 février 2011

Étagères

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 17:18

reichelt-victoria-1.jpg

Chez moi, poètes de toutes les époques, de tous les horizons, se côtoient, que leurs écrits soient en prose ou que leurs vers riment.

reichelt-victoria-2.jpg

Sur une autre tablette, essais sérieux sur le théâtre font un clin d’œil aux dramaturges québécois tandis que traînent sur un bout de tablettes quelques scénarios et biographies consacrées aux acteurs qui firent les beaux jours d’une époque révolue du cinéma américain.

reichelt-victoria-3.jpg

reichelt-victoria-9.jpg

Ailleurs, vestiges du passé, ces romans légers, faciles à lire qu’on dévorait non pour l’écriture, mais pour les histoires. Presque dissimulés au milieu des autres et dont on ne se cache pas. Oui, j’ai lu des romans de Konsalik, de Jean-Pierre Ferrière, de Marcelyne Claudais et de nombre d’autres qui ont fait le succès de la collection J’ai Lu.

reichelt-victoria-6.jpg

Beaux livres sont ailleurs. Ils traitent surtout de peinture. Et dès que j’ouvre l’un d’eux j’oublie les heures et parfois de manger.

reichelt-victoria-4.jpg

reichelt-victoria-8.jpg

Grammaires, dictionnaires, guides typographiques et autres outils ne sont jamais à leur place. Il y en a toujours au moins trois qui se promènent, qui suivent mes pas ou s’arrêtent en chemin, aussi indisciplinés que leur maîtresse. Et il est presque certain qu’il en sera toujours ainsi.

reichelt-victoria-7.jpg

reichelt-victoria-5.jpg

Étagères qui croulent. Reflet de la vie au quotidien d’une dévoreuse de livres qui n’en a pas fini de se gaver. Telles sont mes étagères où font bon ménage des auteurs qui ne se salueraient pas s’ils se croisaient.

Étagères organisées pour le propriétaire, désordonnées pour celui qui les examine. Telles sont mes étagères. Telles sont celles de l’artiste Victoria Reichelt que je vous invite à découvrir plus longuement en visitant le site qui lui est consacré.

2 commentaires »

  1. ouhh un billet fait pour moi merci Lali, cela me donne du courage, parfois on est un peu fou j’avais besoin de me défouler du boulot alors j’ai entamé samedi le rangement des mes bibliothèques, 4 et elles sont énormes et bien chargées
    j’ai décidé de tout reclasser différemment et depuis je vis au milieu des piles branlantes il y en a partout je remets la main sur des livres oubliés et du coup je me pose pour le feuilleter et toc j’oublie le rangement
    il y en a pour plusieurs jours mais tant pis

    Comment by Dominique — 1 mars 2011 @ 2:32

  2. Excellent! Jamais je n’avais pensé ranger mes étagères par couleurs! le printemps, mars dans la bibliothèque, c’est génial.

    Comment by colo — 1 mars 2011 @ 10:56

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire