Lali

22 février 2019

Escalier 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HOLM (Ebba)

L’ange des catacombes

Ange bossu des catacombes,
O toi le plus humain de tous,
Toi qui sais vivre dans un trou,
Gloire ni nimbe ne t’incombent.
Tu es un ange dépouillé
Et de boue un peu barbouillé,
Ne te servant pas de tes ailes
Et n’en tirant nulle fierté,
D’autant plus proche qu’empoté
Tu ne lances pas d’étincelles.

Tu es courbé, non accablé,
Sous ton ciel bas et fait de terre.
Ta méditative lumière
T’éclaire jusqu’à t’étoiler,
Ange des tristes circonstances,
Ange de la maigre pitance
Quand l’homme est entouré de murs
Qui l’encerclent, le recommencent,
Toi qui voûté par un ciel dur
Dresses la lance d’un cœur pur.

Ange toujours dans sa rumeur
Comme une source bienfaisante,
Ange poussant comme une plante
Auprès de l’implorant malheur.
Dans un trop-plein de charité
Tu fais face de tous côtés,
Sans avoir à te morceler
Ni t’inquiéter, tous tu nous hantes.
Ton miracle, ô doux entêté,
C’est d’être là quand tu t’absentes.

Jules Supervielle, Escalier

*choix de la lectrice d’Ebba Holm

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire