Lali

28 mars 2021

En vos mots 729

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:01

Pour terminer le mois de mars, j’ai choisi d’offrir aux envosmotistes cette toile du peintre Raphaël Ferrato, dont j’aime beaucoup la douceur, afin qu’ils puissent la faire vivre à leur façon.

Aucun commentaire ne sera validé avant dimanche prochain, comme le veut l’habitude, ce qui vous laissera le temps de lire les textes déposés sur l’illustration de dimanche dernier, et même de les commenter, avant de vous mettre à écrire.

D’ici là, profitez bien du printemps naissant et rendez-vous la semaine prochaine!

2 commentaires »

  1. La dernière fois qu’on s’est rencontrés, c’était à la fête d’anniversaire d’une amie commune.
    Elle est arrivée seule, avec un air de quelqu’un qui venait plus par gentillesse que par envie. Moi, ça faisait plus d’une heure que je demandais comment il était possible de s’emmerder autant pendant une fête d’anniversaire, alors que la plupart semblaient s’amuser comme aux premières heures d’une liberté retrouvée.
    Après avoir embrassé l’hôte et quelques connaissances en chemin, elle s’est approchée de moi, avec un air heureux de voir quelqu’un de son univers.

    Nous sommes restés en silence, à côté l’un de l’autre, en se jetant des regards furtifs aux couleurs du désir. Nous pensions la même chose, sans oser le dire. Sans rien oser.

    C’était drôle de la revoir quelques années après. Au hasard d’un ancien café, égaré dans un vieux quartier de Lisbonne.
    De son regard elle a balayé la salle, comme si elle cherchait quelqu’un, jusqu’à ce que son regard s’arrête sur moi.  Elle s’est approchée de moi, avec un air heureux de voir quelqu’un de son univers.

    Elle m’a souri et est venu s’asseoir, à côté de moi. Comme si elle savait que je l’attendais. Depuis notre dernière rencontre. Nous nous sommes regardés sans un mot, le regard brûlant de désir. Et nous avons osé. Tout.

    Comment by Armando Ribeiro — 3 avril 2021 @ 11:00

  2. Entre rêve et éveil
    Tout autour d’elle est bleu,
    Elle accueille le sommeil
    Qui lui ferme les yeux.

    Comment by anémone — 3 avril 2021 @ 16:47

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire