Lali

14 avril 2019

En vos mots 627

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

IMG_20190408_0006

C’est encore grâce à une carte postale que j’ai découvert une artiste. Et comme j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette scène mettant en scène une librairie et une lectrice, une illustration signée >Nataliia Pavliuk, j’ai choisi de vous l’offrir en ce dimanche afin que vous la racontiez en vos mots, comme vous savez si bien le faire.

Aucun commentaire ne sera validé avant dimanche prochain, comme c’est l’habitude depuis bientôt douze ans. Vous avez donc amplement le temps d’écrire quelques lignes.

Sur ce, rendez-vous dimanche prochain pour la suite!

2 commentaires »

  1. Je l’ai connue il y a longtemps
    Si la mémoire me dit la vérité
    J’suis trois lignes dans un roman
    Qui n’a duré qu’un seul été.

    Si la vie est chose éphémère
    Comme un baiser dans la nuit
    C’est sur le coin d’une étagère
    Que mon souvenir reste en vie

    Elle est retournée à ses bouquins
    Moi j’ai voulu tourner mes pages
    Quand l’absence est un chagrin
    On perd le goût des voyages

    Je lui écrirai sans doute un jour
    Juste pour lui dire que je l’aime un peu
    Ce sera dérisoire pour dire l’amour
    Mais plus qu’assez pour être deux

    Comment by Armando — 18 avril 2019 @ 10:01

  2. La librairie était à vendre
    Car la libraire allait partir
    Parcourir la carte du Tendre,
    Se faire un nouvel avenir.

    La librairie était à vendre
    Mais les livres allaient partir
    Car elle les aimait d’un cœur tendre,
    Et n’allait pas s’en départir.

    Tous ensemble ils embarqueraient
    A bord d’une maison mobile
    Et la libraire porterait
    Les livres bien en dehors des villes.

    Ce rêve, elle le caressait
    Depuis de longues décennies.
    Aujourd’hui tout était fin prêt
    Pour commencer une nouvelle vie.

    Alors en ce dernier soir
    Elle se penchait à sa fenêtre,
    Et elle disait au revoir
    A ce lieu qu’elle avait vu naître.

    Un oiseau perché sur le toit
    Lui disait: Fais donc bonne route,
    Tu as bien fait, le meilleur choix.
    Je vous suivrai un peu, sans doute.

    Comment by anémone — 19 avril 2019 @ 13:10

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire