Lali

10 juin 2018

En vos mots 583

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

D'ANCONA (Edward) - 2

Il y a longtemps qu’une pin-up ne s’était invitée au pays de Lali, et encore moins pour une semaine!

Il ne vous reste plus qu’à faire connaissance avec la lectrice d’Edward D’Ancona afin de nous parler d’elle, de nous dire ce qu’elle lit ou de nous raconter ce qu’elle évoque pour vous. En vos mots. Comme vous le faites semaine après semaine, régulièrement ou ponctuellement.

C’est avec plaisir que nous lirons vos poèmes, vos courtes nouvelles ou même une courte phrase que cette illustration aura fait germer. Pour l’heure, nous pouvons lire les commentaires déposés sur la toile de dimanche dernier, et espérer que cela donnera envie à ceux d’entre vous qui hésitent encore à jouer le jeu à tenter l’expérience. (Non, non, je ne pointe personne du doigt.)

Et comme le veut l’habitude, aucun commentaire ne sera validé avant dimanche prochain.

D’ici là, bon dimanche et bonne semaine à tous!

2 commentaires »

  1. Elle lisait avec curiosité
    La vie tumultueuse d’une belle
    Et à croire que ce qu’elle lisait
    On aurait dit qu’on parlait d’elle

    Il y avait à prendre et à laisser
    Ce beau jeune au regard perçant
    Elle se souvient de l’avoir croisé
    Parmi tous ses soupirants

    On lui disait des aventures
    Qu’elle n’a eues qu’à moitié
    Des faux amis et des blessures
    Elle disait être largement comblée

    On juge toujours par le regard
    Le cœur des autres sans retenue
    On a souvent du mal à croire
    Que l’habit ne fait pas la vertu

    Comment by Armando — 15 juin 2018 @ 6:50

  2. Elle aimait lire la poésie,
    Et les livres de photographie
    Elle appréciait les livres d’art,
    Et les jolies petites histoires.

    Elle feuilletait les livres de mode,
    Sa préférence allant à « Vogue ».
    Elle cultivait un style, un look,
    Mais elle n’aimait pas les e-books.

    Elle fréquentait les librairies
    Et ce qu’elle aimait dans la vie
    C’était s’amuser de tout ça,
    Jusqu’à en rire aux éclats.

    Elle trouvait de la poésie
    Aux circonstances de sa vie,
    Les livres confortant son espoir
    D’appartenir à une histoire.

    Comment by Anémone — 16 juin 2018 @ 10:20

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire