Lali

30 juillet 2017

En vos mots 538

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

IMG_20170728_0013

En ce dernier dimanche de juillet, c’est une scène amusante de l’illustratrice néerlandaise Marit Törnqvist que j’ai choisie pour vous, en souhaitant qu’elle vous fasse sourire et vous donne envie de la faire vivre en vos mots, comme vous le faites depuis plus de dix ans.

Mais avant de vous lancer, prenez le temps de lire les textes déposés sur la toile de dimanche dernier. Ou même des textes déposés récemment ou il y a longtemps en fouinant un peu ici. Il y a là quelques trésors.

Et, comme le veut l’habitude, aucun texte ne sera validé avant le prochain accrochage, dans une sept jours. D’ici là, bon dimanche et bonne semaine à tous!

3 commentaires »

  1. Grand plongeon,
    Vers la lecture,
    Et vers l’amour.
    L’amour de la lecture.
    Au travers des mots.
    Qui sont ces personnages?
    Tellement nous.
    Tellement nos autres.
    La littérature est nos autres.
    Notre « je » ultime.
    La lecture est la vie.
    Grand plongeon.
    Saut de l’équilibriste.
    Vers l’amour de lire.
    Vers l’amour tout court.
    Vers l’amour grand format,
    En mille et une versions,
    Du roman, au recueil de rimes.
    Grand plongeon, vers l’intime.
    Saut de l’équilibriste
    Qui ose le risque.
    Qui risque de dire.
    Et risque de fouiller
    Son âme.
    Grand plongeon
    Jusqu’à l’âme.
    Jusqu’à l’âme de l’autre,
    Qui est et n’est pas la nôtre.
    Saut de l’équilibriste
    Dans l’universel.
    Au-delà des mots.
    Amour universel.
    Le seul vrai:
    En état d’équilibre, fragile,
    Toujours en position
    Subtile.
    Inconditionnel, absolu, total.
    Amour des humains, de la vie,
    De la littérature.
    Grand plongeon dans la joie
    D’être amour,
    Et d’aimer les livres.

    Comment by Anémone — 30 juillet 2017 @ 19:14

  2. Des petits rires un matin
    Ont suffi à me réveiller
    Dans mon salon deux lutins
    Avaient l’air de s’amuser

    Que faites-vous chez moi
    Qui vous a permis d’entrer
    Franchement ça ne va pas
    Ici, c’est un endroit privé

    Nous passons nos nuits à lire
    Et comme il fait si bon ici
    Nous avons décidé de t’élire
    Notre meilleur nouvel ami

    Mais c’est quoi ce baratin
    Est-ce que je perds la raison?
    Ne touchez plus à mes bouquins
    Et sortez vite de ma maison

    On nous avait bien averti
    De ton caractère de cochon
    Mais un ami c’est un ami
    Puis, chez toi il y a du bon

    Mais quel mal vous ai-je fait?
    Allez voir ailleurs si j’y suis
    Vous allez avoir du succès
    Et de nouveaux meilleurs amis

    Ce n’est pas possible d’être si buté
    Puisqu’on te dit qu’on t’aime bien
    Sache que tu viens d’adopter
    Deux charmants petits lutins

    Je me sens seul et sans défense
    Les gens vont penser que je suis fou
    Mais chaque matin tout recommence
    Mes bouquins sont sens dessus dessous

    Comment by Armando — 6 août 2017 @ 2:33

  3. Bonheur du jour, sourire à la lecture de vos mots; surtout sur ce thème, l’amour des livres,de la littérature…
     » Et au-delà des mots.
    L’amour universel. »
    « Mais un ami c’est un ami »

    Merci Anémone et Armando. Vos mots sont délicieux.

    Comment by Chantal — 7 août 2017 @ 6:05

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire