Lali

23 mars 2014

En vos mots 363

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

BAS PÉREZ (Pedro)

L’arrivée du printemps saura-t-elle éveiller l’envosmotiste qui sommeille en vous et qui n’attend que la bonne toile pour se laisser inspirer? C’est ce que je souhaite alors que je viens tout juste d’accrocher celle de cette semaine, un jeune lecteur peint par Pedro Bas Pérez.

Comme le veut l’habitude, la toile demeurera muette jusqu’à dimanche prochain, car aucun commentaire ne sera validé avant afin que tous puissent écrire en ne sachant pas ce que les autres participants auront écrit.

Vos mots, qu’il s’agisse de quelques vers, d’une courte nouvelle ou d’une simple phrase, seront dévoilés en même temps que la prochaine toile.

D’ici là, bon dimanche et bonne semaine à tous!

3 commentaires »

  1. La terre tourne et le temps se lasse
    Les gens s’en vont laissant une trace
    Dans l’ombre de nos silences cachés
    Et même si nous disons souvent seuls
    Le souvenir comme une colombe s’envole
    Vers tous ceux qui nous ont aimés

    Nos solitudes ne sont jamais solitaires
    Comment la mémoire pourrait nous taire
    Tous ces morceaux de nous en voyage
    Qui un jour reprennent le fil de nos existences
    Lorsqu’un sourire, une photo, une présence
    Dans nos cœurs, comme un marque-pages

    J’avais quatre ans ce matin-là
    Pauline discutait avec maman et papa
    Pendant que Monica persécutait une fleur
    Et je ne savais pas que cet instant éphémère
    Allait voyager tout autour de la terre
    Avant de venir émouvoir mon cœur

    Comment by Armando — 24 mars 2014 @ 10:52

  2. AMOR:
    Les affaires de cœur promettent d’être passionnantes.
    FAMILIA:
    Un désaccord va vous opposer à vos parents.
    CARRERA:
    Le secret de votre succès réside dans votre hyperactivité.

    Voilà, ce periodico confirme qu’après m’être sauvée de la maison, j’ai rencontré un lapin blanc qui m’a fait visiter un empire dont j’aurais pu prendre le contrôle.

    – Alicia! Aliiicia! ALICIAAA!

    Comment by Barbara — 30 mars 2014 @ 6:10

  3. Émotions pour ton poème Armando… et tellement vrai.
    Bisous

    Comment by Lilas — 2 avril 2014 @ 11:29

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire