Lali

8 septembre 2017

En la nuit 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

TRAD DABAJI (Mona) - 5

Absence

En telle absence
produite comme une toile par le temps,
ne faut-il errer par le rêve de l’arbre,
ne faut-il chercher l’ensoleillant
suspendu à la brindille;
ou encore, enroulé à la verticale,
là-bas où la sève travaille la nuit,
se préparer au parcours multiple,
à la secousse des ailes,
sous la poussée des lumières?

Fernand Ouellette, En la nuit, la mer

*choix de la lectrice de Mona Trad Dabaji

2 commentaires »

  1. Ah ça mais Lali, on dirait à quelques détails près que tu viens de me surprendre allongée en train de lire sur mon canapé! 🙂

    Comment by Anémone — 9 septembre 2017 @ 15:23

  2. C’est vrai que le canapé d’Anémone est contre un mur, près de sa fenêtre… Et devant une table basse.

    mais elle ne ressemble pas au modèle, ça non !

    Comment by Pivoine — 11 septembre 2017 @ 7:58

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire