Lali

1 décembre 2007

Elle n’a rien remarqué

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 18:36

rebout

Elle tourne les pages depuis des heures. Tout ça pendant que je me promène dans ma galerie depuis des heures, moi aussi. Comme c’est toujours le cas, la veille de l’installation de la nouvelle toile pour cet En vos mots qui est à vous chaque dimanche depuis des mois. Cet espace qui m’est cher parce qu’il est un lieu de création, le vôtre. Cet espace qui existe parce que quelqu’un qui se reconnaîtra m’a inspiré l’idée de vous donner la liberté de créer vous aussi. Peut-être sans s’en rendre compte. Mais il n’en est pas moins que sans lui, la catégorie En vos mots n’existerait pas. Je le remercie donc pour l’idée et pour avoir toujours été présent depuis. Et je remercie aussi Flairjoy qui, elle aussi, n’a raté aucun de nos rendez-vous dominicaux. Et tous les autres qui viennent ponctuellement se laisser inspirer. Eux aussi se reconnaîtront.

Et la lectrice de Jacqueline Rebout continue de tourner les pages. Elle n’a même pas remarqué que j’écrivais. Ni levé la tête pendant que je faisais mon tour dans ma galerie. Elle n’a même pas remarqué qu’elle est maintenant au pays de Lali tant elle est prise par son livre. Les lectrices sont des êtres curieux, finalement.

Un commentaire »

  1. Il est bien clair, qu’une lectrice avide de lecture comme cette lectrice ne voit rien mais rien de ce qui ce passe autour d’elle. C’est comme si elle avait un voile autour d’elle. Elle n’entend rien et ne voit que les mots de son livre du moment. Une personne pourrait claquer les doigts à ses oreilles, il n’y aurait aucune réaction. Comme son livre doit être prenant. On entendrait une mouche voler.

    Félicitations Flairjoy pour vos réguliers rendez-vous dominicaux et vos beaux poèmes. J’apprécie beaucoup.

    Merci Lali pour cette belle toile.

    Comment by Denise Rossetti — 4 décembre 2007 @ 14:28

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire