Lali

1 novembre 2013

Duo de choc

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:11

Si Paul et Marianne n’avaient pas été des as, ils ne se seraient probablement pas rencontrés lors d’un téléthon où ils ont tous les deux été invités afin de montrer à quel point ils sont doués l’un et l’autre, Paul pour le piano et Marianne pour les échecs. Or, si l’un et l’autre aiment bien la gloire qui se rattache à leurs talents respectifs, ils n’apprécient pas vraiment d’être traités comme des bêtes de cirque. Surtout Paul, qui donne de nombreux concerts annuellement et que son père a embarqué dans une aventures des plus folles où il sert de faire-valoir à… une voiture.

Il y a des limites à tout, quand même!

Ce nouvel excès poussera les deux enfants d’une dizaine d’années à mentir aux leurs afin de se réserver du temps pour eux deux sans surveillance parentale, sans répétition et sans démonstration. Pour respirer, quoi! Or, de fil en aiguille, l’après-midi va s’étirer et devenir une fugue où chacun va à tour de rôle prendre la tête — comme dans une fugue de Bach — jusqu’à ce que, ensemble, d’un seul accord, ils décident de mettre fin à l’aventure, parce que, finalement, ce n’est pas si facile que ça d’être autonome à dix ans.

Mais la leçon que vont en tirer leurs parents valait l’expérience. Il y a autre chose dans la vie que le besoin de se faire valoir à n’importe quel prix. Il y a, entre autres, l’amitié.

De deux petits génies, Vincent Lauzon, avec Do, ré, mi, échec et mat, a su faire deux enfants comme les autres. Des enfants qui ont des rêves et qui aiment rire et s’amuser. Des enfants qui ressemblent aux jeunes lecteurs. Même les plus talentueux.

Serait-ce là un message pour nombre de parents qui misent trop sur leurs enfants et ont oublié l’essentiel? Peut-être bien.

Titre pour le Challenge Des notes et des mots

5 commentaires »

  1. Un roman sympa, apparemment. Tu le conseilles pour quel âge, le même que les héros ?

    Comment by Anne — 2 novembre 2013 @ 7:45

  2. Tout à fait!

    Comment by Lali — 2 novembre 2013 @ 9:56

  3. Donc, ce n’est plus de mon âge ce genre de lecture trépidante, si j’ai bien compris… Et dire qu’il y a qui prétendent que je retourne en enfance. Heureusement que tu es là!…

    Comment by Pépé — 3 novembre 2013 @ 5:37

  4. une bonne présentation pour ce livre sympathique, la musique en contrepoint d’une amitié…et de la liberté à conquérir

    Comment by Giovinetta — 8 décembre 2013 @ 6:35

  5. J’ai découvert avec fascination que pour faire un duo il faut toujours être deux. Pas un, pas trois, mais deux.
    Je trouve qu’il y a encore des choses dans ce bas monde qui sont d’une rigidité folle, alors que tout le monde parle d’ouverture d’esprit.
    Mais, moi ce que je dis…

    Comment by Mémé — 8 décembre 2013 @ 8:50

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire