Lali

7 octobre 2018

Du monde entier 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

KRAVCHENKO (Boris)

Elle n’est qu’une fleur candide, fluette,
La fleur du poète, un pauvre lys d’argent,
Tout froid, tout seul, et déjà si fané
Que les larmes me viennent si je pense à son cœur.

Blaise Cendrars, Du monde entier au cœur du monde

*choix de la lectrice de Boris Kravchenko (dont toute trace a disparu)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire