Lali

23 octobre 2012

Deux nouvelles, des photos, un quartier

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 20:35

Le Bairro Alto est-il aussi violent que le laissent supposer les deux nouvelles de Marc Villard réunies sous le nom de ce quartier de Lisbonne dont la renommée n’est plus à faire? Est-il aussi glauque, aussi noir qu’il a choisi de le représenter, accompagné de photos de Cyrille Derouineau, chargées d’apporter de l’ambiance ou de soutenir le texte, mais ne réussissant qu’à moitié? Est-il vraiment à l’image de ceux qu’il a choisis de dessiner, plus magouilleurs qu’anges? Est-il fait de lieux insalubres, de petite misère, de dealers et de clubs de jazz? N’est-il pas aussi sourires?

Le livre fermé, le malaise persiste. Le Bairro Alto est ici tellement noir alors qu’on l’imaginait accueillant. Alors qu’on aurait voulu qu’il le soit et qu’on avait espéré autre chose que des scènes de crime.

Le Bairro Alto est sûrement ailleurs. Dans un autre livre. Il m’attend. On finira bien par se croiser.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire