Lali

14 février 2019

Des poèmes de William Butler Yeats 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MATISSE (Henri) - 37

Un poète à sa bien-aimée

Je t’apporte de mes mains déférentes
Les pages de mes rêves sans nombre.
Dame blanche usée par la passion
Comme les sables tourterelle par la vague
Et au cœur plus vieilli que la corne
Qui déborde du feu pâle du temps :
Dame blanche aux rêves sans nombre
Je t’apporte mes vers et leur passion.

William Butler Yeats, Cinquante et un poèmes

*choix de la lectrice signée Henri Matisse

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire