Lali

21 décembre 2007

Décalages de vacances

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 23:47

milne

J’ai dormi en soirée et me voilà éveillée, avec une pile de livres pas loin, comme la lectrice de David Brown Milne. Sans savoir par lequel je commencerai. Et avec une furieuse envie d’écrire, de raconter des toiles ou des histoires, de jeter çà et là quelques photos reçues, d’écouter des musiques mises de côté pour quand j’aurais le temps, sans penser aux aiguilles des horloges avant le 2 janvier. Avec un désir de vivre la nuit et la jour par petits morceaux, en alternant siestes et petits bonheurs. Et pourquoi pas? Mon lion en peluche fait bien comme il veut, lui, et autant que je sache, il ne se plaint pas trop de mes décalages par rapport à la réalité de tout un chacun. Au bout de 33 ans, il a bien compris, l’ami Fred, que je n’en ferais qu’à ma tête, surtout quand je suis en vacances! Surtout? Pas sûr, ça…

Un commentaire »

  1. Appelons peut-être cela : vacances comme un grand bol de café et un zeste de travail ou serait-ce l’inverse ?

    Comment by Denise Rossetti — 22 décembre 2007 @ 10:55

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire