Lali

29 décembre 2007

Collés

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:15

brian brooks

-Comment vois-tu la vie avec moi?
-Comme ça, collés, jamais loin.
-On ne va pas étouffer à la longue?
-Moi, pas. Tu crois que toi oui?
-Je sais pas. J’aime ça être collée comme ça. Mais il paraît que ça passe avec le temps…
-Ben, dans ma famille, ça a l’air de ne pas passer. Mon grand-père est encore tout le temps collé sur Mamie.
-Mais Julien, il est sourd, c’est pour l’entendre, voyons!
-Tu crois?
-Heu… Peut-être qu’il aime ça en plus de pouvoir mieux tout comprendre…
-Donc, t’es d’accord pour vivre collée avec un colleux?
-Humm, je me plains pas, tu sais…
-On fait un marché, alors. Si je t’étouffe, des fois, je ferai des câlins au nounours. C’est bon, ça?
-Gros bêta. Colle-moi.
-Encore?

Et les lecteurs de Brian Brooks sont restés collés serrés, à lire le catalogue du musée. Peut-être que Julien s’est détaché de Sophie trois secondes. Pas plus, je crois.

2 commentaires »

  1. D’où l’expression : « Vivre à la colle » sans doute…lol
    En fait je crois qu’il vaut mieux quand même éviter la glu…
    Bisous (Avec 6000 kms tu ne risques rien mdr)

    Comment by Jean-Claude — 30 décembre 2007 @ 4:34

  2. « L’amour est une plante grimpante qui se dessèche et meurt si elle n’a rien à enlacer ».

    [Cybelle Nguyen]

    Comment by Denise Rossetti — 30 décembre 2007 @ 8:30

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire