Lali

14 octobre 2018

Parlez-vous québécois 45

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 10:01

CACOUALT (Daniel) - 2

Faire le jars : se pavaner, faire l’important, le prétentieux, se vanter
(dans Parlez-vous québécois? de Claire Armange)

*aquarelle de Daniel Cacouault

En vos mots 601

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

FLEMING (Kim)

Vous avez toujours eu envie de récrire le conte d’Andersen, La princesse au petit pois? C’est aujourd’hui l’occasion de le faire en vous inspirant de l’illustration de l’artiste Kim Fleming.

Mais il n’y a pas d’urgence. Aucun commentaire ne sera validé avant dimanche prochain, ce qui vous laisse le temps de lire les textes déposés sur la toile de dimanche dernier et d’écrire un poème, une courte nouvelle, voire même une seule ligne. Pour le plaisir de le faire et celui du partage.

D’ici là, bon dimanche et bonne semaine à tous!

Parlez-vous québécois 44

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 6:01

CAMOIN (Charles) - 1

Comme du monde : comme il faut, comme il se doit
(dans Parlez-vous québécois? de Claire Armange)

*toile de Charles Camoin

Parlez-vous québécois 43

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 4:01

CAMPION (Pascal) - 10

Menterie : mensonge
(dans Parlez-vous québécois? de Claire Armange)

*illustration de Pascal Campion

Parlez-vous québécois 42

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 2:01

carella 8

Grafignure : égratignure, éraflure
(dans Parlez-vous québécois? de Claire Armange)

*toile de Magda Carella

Parlez-vous québécois 41

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 0:01

CARDUCCI (Judith)

Notre voyage au pays des expressions québécoises et des mots propres à la langue de chez nous continue grâce au livre de Claire Armange intitulé Parlez-vous québécois? pour une autre semaine, en espérant qu’il est aussi agréable pour vous de les découvrir que pour moi de les partager avec vous.

Et pour commencer, cette expression choisie par la lectrice peinte par Judith Carducci :
Se faire aller les baguettes en l’air : gesticuler de choix ou de colère

13 octobre 2018

L’odeur des jacynthes 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MUIR (Barbara) - 4

Je voudrais t’emporter dans un monde nouveau
Parmi d’autres maisons et d’autres paysages
Et là, baisant tes mains, contemplant ton visage,
T’enseigner un amour délicieux et nouveau,

Un amour de silence, d’art et de paix profonde :
Notre vie serait lente et pleine de pensées,
Puis, par hasard, nos mains un instant rapprochées
Inclineraient nos cœurs aux caresses profondes.

Et les jours passeraient, aussi beaux que des songes,
Dans la demi-clarté d’une soirée d’automne,
Et nous dirions tout bas, car le bonheur étonne :
Les jours d’amour sont doux quand la vie est un songe.

Rémy de Gourmont, L’odeur des jacynthes

*choix de la lectrice de Barbara Muir

12 octobre 2018

L’odeur des jacynthes 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MUNOZ (Alephredo)

Sur le bras, il posa d’abord ses lèvres chaudes,
Au poignet où la vie passe et bat plus sensible,
Où la peau est très blanche et les veines très bleues;
Sur le bras, il posa d’abord ses lèvres chaudes.

Sur la tempe où plus blonds s’ébrouent les cheveux fins
A deux bras enlaçant le cou d’un cercle étroit,
Il posa, il laissa longtemps ses lèvres chaudes
Sur la tempe où plus blonds s’ébrouent les cheveux fins.

Pour les yeux, les grands yeux dont il sait le pouvoir,
Diamants bleus ayant les paupières pour écrin
Il trouva des caresses plus douces, peut-être afin
De capter les grands yeux dont il sait le pouvoir.

Rémy de Gourmont, L’odeur des jacynthes

*choix de la lectrice d’Alephredo Munoz

Ce que mots vous inspirent 2328

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

NEILL (Heather) - 1

J’aime écouter. Non pas les mots. J’aime écouter les regards, les gestes. J’aime écouter l’âme des gens. (Agostino Degas)

*toile signée Heather Neill

11 octobre 2018

L’odeur des jacynthes 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MUKTA

Elle est venue un soir d’hiver,
Un soir de brume et d’amertume.
Je rêvais aux rêves d’hier
Qui m’ont laissé seul dans la brume.

J’étais tout seul avec la vie
À qui je parlais du passé.
La triste, l’inclémente amie
Me répondait d’un ton lassé :

« Laisse les rêves d’autrefois
Dormir aux plis de leur suaire.
Ne réveille pas leurs émois,
Pense à des choses moins amères. »

Mais moi, je rappelais mon rêve
Ou bien je reprenais le livre
Que je lisais alors sans trêve,
Que je lisais comme on s’enivre;

Les heures s’en allaient très lentes,
C’était un soir d’ennui amer.
Un soir de mortes et d’absentes,
Je rêvais aux rêves d’hier.

Elle est venue un soir d’hiver.
Ses yeux déchirèrent la nue
Elle est venue, c’était hier.
Elle est venue.

Rémy de Gourmont, L’odeur des jacynthes

*choix de la lectrice signée Mukta (dont toute trace a disparu)

« Page précédentePage suivante »