Lali

14 mai 2018

Le plus petit espace 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

KERSHISNIK (Brian) - 6

l’immense faiblesse
du poème
les parois de l’eau
pour la retenir

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice de Brian Kershisnik

13 mai 2018

Le plus petit espace 7

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

KING (James)

lignes brisées
barrière végétale
près des quais

s’éloigne
un poème

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice de James King (dont toute trace a disparu)

12 mai 2018

Le plus petit espace 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

DIDIERLAURENT (Véronique) - 26

la nuit s’amincit
plis humides

nouveau château
vaisseau endormi

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice de Véronique Didierlaurent

11 mai 2018

Le plus petit espace 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

ARCHAMBAULT (Anne)

la bouche dans le flou
répond

à la secousse
au dernier lien

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice d’Anne Archambault

10 mai 2018

Le plus petit espace 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

BOURSE (Éric)

le pointillé
fin des reflets

les ratures déjà

l’affaissement du souffle

appelle
la nuit

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice d’Éric Bourse

9 mai 2018

Le plus petit espace 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

BEARE (George)

l’ombre sur le cœur
une indécision
calme inquiétant
sans réponse

enchevêtrement de fils

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice de George Beare

8 mai 2018

Le plus petit espace 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

DHARANI (Arathi)

magnétisme
de la distance
mots rayés
passerelle étroite

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice d’Arathi Dharani

7 mai 2018

Le plus petit espace 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

KRESTIN (Lazar)

le poème
soutient le jour
de l’eau sur les ombres
des écailles
aux voix

je n’en sais pas plus

Louise Warren, Le plus petit espace

*choix de la lectrice de Lazar Krestin

6 mai 2018

Naissances 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

PARADISE (Susan) - 2

Paris

Que de fois je regardai par la fenêtre en Amérique
Dans l’espoir que vînt à moi un paysage de France
Et c’est Paris qui fait irruption par la croisée
Avec les grandes foulées Notre-Dame de pierre
Il va traversant les siècles sans avoir à bouger même le petit doigt
Jusqu’à cette bordure frémissante d’écume
Qui forme le moment présent et fait battre notre cœur,
Paris et son brouhaha de chars mérovingiens, ses carrosses dorés, ses fiacres, ses automobiles de tous les âges,
Tout ce vacarme étouffé dans l’œuf par le silence intimidant de l’histoire,
Paris avec son pouls parfaitement régulier, sans la moindre intermittence
Malgré les catastrophes traversées
Paris retrouvé par un homme qui te regarde du fond de sa chambre et de son coeur
Fidèle à ton ciel où déambulent de grands mages infidèles
Folle bande versatile qui passerait facilement à l’ennemi.
Chut! le ciel n’a pas de patrie
Et c’est peut-être ce qui fait sa grandeur,
L’intimité de son accueil à la profondeur saisissable
Où vont et viennent les âmes nues et naissent les ailes des anges.

Jules Supervielle, Naissances

*choix de la lectrice de Susan Paradise

Un dimanche avec Socrate 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 6:01

CAPRON (Gérard)

L’âme déréglée est comme un tonneau percé à cause de sa nature insatiable. (Socrate)

*toile de Gérard Capron

« Page précédentePage suivante »