Lali

2 décembre 2017

Les vers de Clara 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HARUNI (Ylli) - 5

quatre saisons et tes lèvres

douces comme l’été

ces temps-ci
mon angoisse pourrissante s’enfarge dans
ton énergie débordante entraînant ton regard
ardent sur le monde tendre généreux

pourtant mon fleuve salé ton faux fleuve doux
se mêlent
là où nous ne sommes pas : huit cents
kilomètres de désir
d’alanguissements souterrains

les cloisons de nos vies titubent tranquillement
vers une confiance de bonheur
où les vérités ordinaires
font moins mal
ne font que crépiter imperceptiblement
enjolivant les journées joyeuses
de petites grisailles telles des ronces

quatre saisons huit cents kilomètres et tes lèvres
douces comme l’été

Clara Lagacé, En cale sèche

*choix de la lectrice signée Ylli Haruni

1 décembre 2017

Les vers de Clara 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HARKER-FIANDER (Kathy) - 1

plénitude

tu m’apprends le silence (mon amour)
avec tes yeux sonores ton sourire muet
qui font défaillir les crissements de mes pensées

désormais tu tisses mon existence
apaisant le décharnement de mon âme avec tes mains feutrées
et des fils de soie ternis de plaisir

à l’abri des conversations
sur ton corps continent intime
je me retire
prête à jouir de l’engourdissement coutumier
d’après l’amour
silencieusement

Clara Lagacé, En cale sèche

*choix de la lectrice de Kathy Harker-Fiander

30 novembre 2017

Les vers de Louis-Philippe 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

RUMAK (Svetlana) - 4

dire la solitude
de qui demeure
dans le silence
de toi dans le silence de vous
éternel
et le sang lointain
étoiles muettes et froides
le sang de qui demeure
dans le cantique du silence

le vent n’est plus
ni la clarté froide des rivières
égrenant sa gaieté
dans le silence
l’éclatant rire d’enfant tu

Ô absences

Louis-Philippe Dalembert, Poème pour accompagner l’absence

*choix de la lectrice de Svetlana Rumak

29 novembre 2017

Les vers de Louis-Philippe 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

RUETER (Georg) - 1

et les pleurs
qui nous accompagneront désormais
des pleurs qui nous accompagneront
par moments
dans la solitude longue de la vie
dans le vagabondage sans fin de nos pas
toujours auront la résonance et la saveur
de cet après-midi d’absence
chanté dans la communion de nos peurs

Louis-Philippe Dalembert, Poème pour accompagner l’absence

*choix de la lectrice de Georg Rueter

28 novembre 2017

Entailles 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

RUSSELL (Walter) - 3

Nos restes
qu’empoigne le coeur
inassouvi de l’histoire
les lignes écharpées
du vide sur nos paumes
la précarité de nos forces
au bord du recommencement
la nuit efface chaque littoral
sans remonter jusqu’à nous

Tu vis en moi
sans t’émouvoir
de la lucidité du sable
en mes yeux

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*choix de la lectrice de Walter Russell

27 novembre 2017

Entailles 7

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SACKSICK (Gilles) - 2

Je te contemple de loin
la distance en nous
creuse ses galeries
reviendras-tu
du tréfonds des jours
empreinte sur la glaise
l’errance de la chair

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*choix de la lectrice de Gilles Sacksick

26 novembre 2017

Entailles 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SALVATORE (Irene)

J’imagine l’impérissable
lumière de ton épaule
ta voix un battement d’âme
aux confins des salles
le désordre où tu vaques
la nuit étincelante
de nos mots retranchés

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*choix de la lectrice d’Irene Salvatore (dont toute trace a disparu)

25 novembre 2017

Entailles 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SALAMOV (Bayram)

Voyageuse de nuit
en eau morte
tu t’abandonnes
à la brillance du vide

Derrière la fenêtre
au reflux de la lumière
tes lèvres embrassent mes paupières
redonnent à la mort intérieure
son clair regard

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*toile de Bayram Salamov

24 novembre 2017

Entailles 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SAINT-CYR (Lise)

La distance
où nous emmurent les mots
ton regard illisible
dénoue l’histoire
à quels yeux s’abreuver
quand nos voix dissipent
la trame du retour

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*choix de la lectrice de Lise Saint-Cyr

23 novembre 2017

Entailles 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SANCHEZ (J.)

Je m’absous
du mouvement de l’œil
de l’emmurement des astres
à la surface de l’eau
ton regard n’est pas un regard
mais une échappée

Michel Létourneau, Entailles de la lumière

*choix de Soeur Juana Inès De La Cruz peinte par J. Sanchez (dont toute trace a disparu)

« Page précédentePage suivante »