Lali

17 juin 2017

Tentative 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CHADWELL (Connie) - 7

Tables de la lumière
Dictez vos doigts par le silence
Bleu.

L’heure
Toujours se situe
Dans l’immobilité soudaine
Des astres.

Georges-Emmanuel Clancier, Tentative d’un cadastre amoureux

*choix de la lectrice de Connie Chadwell

16 juin 2017

Tentative 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CELMA (Ricardo) - 1

Elle
Absente
Ève
Promise
Elle
Promise
Nue
Vénus
Non venue
Plus dénudée
De chaude absence
Par cette chair
En cette chair
D’une terre
Qu’un soleil jaune étreint
Brune.

Georges-Emmanuel Clancier, Tentative d’un cadastre amoureux

*choix de la lectrice de Ricardo Celma

15 juin 2017

Tentative 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CARR (Tom) - 4

Femme-temple tu fus ma suave.
Mon ardente caverne
Quand par toi j’étais dieu.

Georges-Emmanuel Clancier, Tentative d’un cadastre amoureux

*choix de la lectrice de Tom Carr

14 juin 2017

Tentative 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CARMICHAEL (Stewart)

Un seul doute
Et le vertige,
D’un songe vain,
Te niera
Effaçant tes visions.

Dédale.

Georges-Emmanuel Clancier, Tentative d’un cadastre amoureux

*choix de la lectrice de Stewart Carmichael

13 juin 2017

Les étreintes 9

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HARRISON (Blake) - 7

J’ai vu s’envoler la terre
En panaches sur la plaine
Un trésor poindre à la cime
Du tilleul dans le soleil

Si mon poème ose étreindre
Le corps du vent invisible
Que je garde un peu de souffle
Au bout du jour pour survivre

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice de Blake Harrison

12 juin 2017

Les étreintes 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

ANCHER (Michael Peter) - 8

Consentir

Je suis un veilleur qui renonce
Par grand vent ou par grande nuit
Je n’ai plus guère qu’une lampe
Vacillante et quelques brindilles

Il ne faut qu’un peu d’infinie
Beauté pour que je m’abandonne
Que je laisse grandir en moi
Son inépuisable incendie

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice de Michael Peter Ancher

11 juin 2017

Les étreintes 7

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

AMENDOLA (Catherine) - 2

À partager

Peut-être est-il temps
De léguer ces fragments de jour
Choyés depuis l’enfance

Les éblouissements secrets
Qui me furent accordés
Sous le sceau du silence

Une part au moins des
Merveilles que rien
N’a pu détruire

Cette brûlure de beauté
Qui nous unit
Toujours plus vive

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice de Catherine Amendola

10 juin 2017

Les étreintes 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

ALVAREZ LAS HERAS (Carlos) - 2

Guillevic

Rien à saisir encore
Que les efforts de l’arbre
Pour entrer plus profond
Pour monter vers le ciel

Et la fièvre de l’eau
Tirant loin de sa source
Sans jamais se poser
Vive jusqu’à la mer

Et le grain du silence
Dans le tamis du temps

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice de Carlos Alvarez las Heras

9 juin 2017

Les étreintes 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MARTIN (Eleanor)

Guillaume Apollinaire

Le ciel et les oiseaux venaient se reposer
Doucement comme en rêve à la cime des saules
Les vignes d’or traçaient leurs lignes monotones
Sur les pentes de glaise aux murets effacés

Des odeurs de terreau sombres et de fumée
Mûrissaient longuement abandonnant leurs traînes
Aux mains des églantiers aux lèvres de fontaines
Où viendraient rajeunir une ombre bien aimée.

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice d’Eleanor Martin

8 juin 2017

Les étreintes 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MARTEL (Michel) - 1

En Valais

Elle répète
Me voici dans l’aéroport
De l’éternité

Elle n’écrit plus de poèmes
Depuis qu’ils s’effacent
Dans sa tête
À mesure qu’elle les rêve

Ses yeux gardent la vision
Des oiseaux
À tire d’aile
Qui la précèdent

Gérard Bocholier, Les étreintes invisibles

*choix de la lectrice de Michel Martel

« Page précédentePage suivante »