Lali

28 avril 2011

Au nom de la mémoire

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 20:18

annette-kahn.jpg

Il faut avoir le cœur solide pour aller jusqu’au bout de Personne ne voudra nous croire d’Annette Kahn et ne pas le lire d’une traite. Mais il faut le faire. Pour rendre hommage à ces hommes et à ces femmes qui ont fait preuve de tant de courage. Devant les coups, les sévices, l’humiliation, la peur, la faim, le froid, la torture. Mais aussi en venant raconter à la barre quelque quarante ans plus tard, à l’occasion du procès intenté à Klaus Barbie, ces images d’horreur qui viennent les hanter nuit après nuit ou faire voir leurs corps brisés qui n’ont jamais guéri et qui leur rappellent jour après jour ce qu’ils ont subi.

Suite de témoignages sous l’œil éclairé d’Annette Kahn qui nous fait vivre le procès comme si nous y étions, Personne ne voudra nous croire est un livre important. Un livre qui permettra de laisser des traces de ces gens qui ont disparu depuis et dont la mémoire est perpétuée grâce à ce qu’ils ont raconté, émus, bouleversés, comme s’ils vivaient ces scènes d’une atrocité sans nom à nouveau. Un livre dont nul ne peut sortir intact. Un livre nécessaire pour qu’on n’oublie jamais.

2 commentaires »

  1. Encore un que je note merci à toi

    Comment by Dominique — 29 avril 2011 @ 2:57

  2. Avant l’échéance 2012… il serait bon de mettre ce livre dans les mains d’un bon nombre d’électeurs chez nous.

    J’ai découvert aussi chez Allie, « le coeur d’Auschwitz »… un documentaire qui j’espère passera aussi en France.

    http://heureduthe2.canalblog.com/archives/2011/04/20/20943134.html#comments

    Comment by Chantal — 30 avril 2011 @ 18:49

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire