Lali

31 août 2009

Après-midi à Shelburne, Vermont 1

Filed under: Ailleurs,Signé Lali — Lali @ 10:45

photo-2558.jpg

photo-2536.jpg

photo-2560.jpg

photo-2540.jpg

photo-2541.jpg

photo-2624.jpg

photo-2547.jpg

photo-2633.jpg

C’est à un peu plus d’une centaine de kilomètres de Montréal, dans l’état du Vermont, en Nouvelle-Angleterre, que se trouve le Shelburne Museum, fondé en 1947, un des musées les moins conventionnels des États-Unis. 39 bâtiments réunissent une collection qui raconte à sa manière l’histoire des États-Unis et il est inutile de penser qu’on pourra tout voir en une seule journée, malgré une navette qui permet de faire le tour de l’ensemble du domaine où on trouve notamment une gare, un carrousel, un bateau à aubes et à vapeur, un phare, un jardin botanique, et de nombreuses maisons.

Ces quelques photos prises mardi dernier seront suivies par d’autres afin que je puisse partager avec vous cet après-midi inoubliable.

4 commentaires »

  1. Heureuse pour toi Lali! Quelle journée passionnante tu as dû vivre, plonger ainsi dans quatre siècles de l’Histoire des pionniers, qui plus est, dans un environnement superbe!
    Que de belles surprises nous attendent par ce partage! Merci Lali!

    Comment by Chantal — 31 août 2009 @ 14:34

  2. C’est un endroit magnifique qui donne envie d’y aller! J’adore le style des maisons et le bateau est une invitation à faire une petite croisière…

    Merci Lali pour cet endroit enchanteur et je me réjouis de la suite!

    Comment by Denise — 31 août 2009 @ 14:58

  3. Tu as dû passer un bon moment , merci de le partager avec nous !
    L’architecture de ces maisons est intéressante !
    A bientôt pour la suite alors .

    Comment by lanourse — 31 août 2009 @ 17:37

  4. Elle a passé un bon moment, d’ailleurs dans le Vermont, on a demandé qu’elle y retourne. Pour le partage, Chantal a déjà pris une grosse part, Denise aussi un bon morceau et aussi toi laourse… [je peux te dire tu lanourse, tu ne m’en veux pas?…] qu’il ne me reste que des miettes de Lali… même pas de quoi satisfaire mes babines.
    J’étais content de t’apercevoir, lanourse.

    Comment by Zin Zin — 31 août 2009 @ 23:18

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire