Lali

8 janvier 2020

Les biscuits chinois

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 19:46

Il y a toujours ce moment, après les rouleaux de printemps, après le riz, après le poulet à l’ananas, après les côtes levées, après les légumes, ce moment magique où l’on brise le biscuit chinois pour en extirper un message.

En décembre 2018, on m’annonçait une promotion. Chose qui me paraissait tout à fait invraisemblable, mais qui est bel et bien arrivée deux mois plus tard.

Mon plus récent biscuit chinois affirme : Vous trouvez la beauté dans les choses ordinaires, ne perdez pas ce talent.

Or, je n’ai pas envie de perdre ce talent. Vraiment pas. Je veux continuer à m’émerveiller quand le jour se lève, quand je croise un enfant qui s’amuse d’un rien, quand le café coule dans mon bol, quand j’ouvre ma boîte aux lettres en rentrant du travail. Je veux être cette lectrice peinte par Hugues Boucry qui, je le sens, a ce même talent.

Le Teatro Juarez

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

Le temps d’une carte postale envoyée par Jesus, aller vers le sud. Jusqu’au Mexique, où un jour j’irai en compagnie de mon amie Ode, qui y est née.

Et contempler le magnifique Teatro Juarez, à Guanajuato, en rêvant de le voir de près,

Ce que mots vous inspirent 2645

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Puisons dans la littérature, elle qui est le répertoire universel de la vie. (André Blanchard)

*toile de Jeremiah Stermer