Lali

8 décembre 2019

Un dimanche avec Gilles Marcotte 5

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

Il y a souvent de l’orgueil à choisir la voie la plus difficile, quand la plus facile se trouve être celle de l’obéissance. (Gilles Marcotte)

*illustration de Nabuko Otake

Un dimanche avec Gilles Marcotte 4

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

Surtout ne posons pas de questions, car nous savons bien que n’existent pas des réponses apaisantes. (Gilles Marcotte)

*illustration de Javier Joaquin

Un dimanche avec Gilles Marcotte 3

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 12:01

Il n’y a rien comme la misère des autres pour nous sortir de la nôtre. (Gilles Marcotte)

*toile de Ricky Colson

En vos mots 661

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

Il a neigé ces derniers jours. Pas beaucoup, mais suffisamment pour que le sol soit couvert d’un tapis blanc qui ne fondra pas de sitôt. L’hiver est donc là pour de vrai. Ce qui donne envie de rester chez soi par moments. Comme le fait cette lectrice imaginée par l’artiste Karen De la Garza, qui s’est installée près de la fenêtre pour la prochaine semaine. Le temps que vous fassiez connaissance avec elle afin d’écrire quelques lignes, en vers, en prose. Comme il vous plaira.

Ce n’est que dans une semaine, et pas avant, que les commentaires déposés seront validés, comme je viens de le faire à l’instant pour les poèmes inspirés par la scène livresque de dimanche dernier, que je vous invite d’ailleurs à lire et à commenter si le cœur vous en dit.

D’ici là, un excellent dimanche et une douce semaine à tous!

Un dimanche avec Gilles Marcotte 2

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 4:01

Le cœur et l’estomac communiquent; on réconforte celui-là en comblant celui-ci. (Gilles Marcotte)

*toile de William Orpen

Un dimanche avec Gilles Marcotte 1

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 0:01

Dévoreurs et dévoreuses de livres se sont réunis aujourd’hui au pays de Lali afin de souligner l’anniversaire de naissance de Gilles Marcotte, autre passionné des livres, écrivain, critique littéraire et professeur à l’Université de Montréal, qui s’est éteint en 2015. Le temps de cinq citations. En commençant par celle-ci, choisi par le lecteur de Katarzyna Oronska : On pardonne toujours à la force. Mais la faiblesse n’a pas d’excuse, n’est pas charitable, parce qu’elle n’a rien à offrir.