Lali

5 juillet 2019

Étonnée? Pas trop!

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 19:56

Les éditions Alias ont décidé de réimprimer en début d’année le recueil de nouvelles de Dominique Lavallée initialement paru chez Triptyque en 2005, Étonnez-moi, mais pas trop!

Or, le livre trainait dans mes nombreuses piles de livres, attendant son heure, depuis de nombreuses années. Je l’ai donc extrait de l’une d’elles afin de m’y plonger.

Et j’ai lu ces onze nouvelles sans grand étonnement, malgré leur efficacité. Je n’en retiens pas vraiment quelque chose, sinon le soin apportée aux métaphores et au style, même si j’ai trouvé par moments que l’auteure en faisait un peu trop dans la recherche d’images et le jeu des comparaisons. Peut-être parce que, tout simplement je n’ai pas réussi à m’attacher à aucune de ces femmes qui sont presque toutes au bord de la crise de nerfs.

M’attendais-je trop à être étonnée en raison du titre du recueil? C’est probable. C’est donc un peu déçue que j’ai refermé le recueil de Dominique Lavallée. J’aurais tellement souhaité avoir un coup de cœur pour ce livre afin de pouvoir vous dire qu’une pépite était passée inaperçue pendant longtemps.

Or, Étonnez-moi, mais pas trop! n’est en rien un bijou, même si la lecture n’est pas désagréable, pas plus qu’elle n’est passionnante. À dire vrai, ce recueil pourrait apporter une distraction à des trajets en bus ou en métro, ce qui est déjà bien, non? À vous de voir si vous serez en mesure de vous laisser davantage séduire que moi par les aventures de ces femmes contrariées, désespérées, déboussolées auxquelles Dominique Lavallée a choisi de donner vie.

Le perroquet

Filed under: Couleurs et textures,La carte postale du jour — Lali @ 12:00

Une fois de plus, une carte postale m’aura permis de découvrir le travail d’un artiste. Or, comme je ne connaissais pas du tout l’artiste japonais Ito Jakuchu, je suis plus qu’heureuse de cette découverte!

Ce que mots vous inspirent 2515

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Il faut savoir l’accepter, la vie n’est pas un rêve, nous ne sommes pas sur terre pour avoir sans cesse du plaisir, la part qui pèse est supérieure à la légèreté. (Nina Bouraoui)

*toile de Karel Van Belle