Lali

14 janvier 2019

Petits feux 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

GALLARDO (Marly)

Désormais tu es
la lune,
à moitié pleine.

Je marche chaque nuit
dans le froid –

ton jardin

troublé et méfiant

coquille vide sous le soleil d’hiver

Kelly Noah Drukker, Petits feux

*choix de la lectrice de Marly Gallardo

Un roman pourtant si bien mené

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:58

fille ca

Cette fois-ci, j’ai été bien flouée. Les 170 pages du roman de Brigitte Smadja, intitulé La fille cachée du roi de Belges, visant à nous révéler l’identité de cette étrange Bérengère, une nouvelle élève qui arrive en classe conduite par un chauffeur, n’auront été qu’une suite de suppositions, d’extrapolations, de devinettes, de détours et d’inventions pour laisser le lecteur sur sa faim.

Nous ne saurons jamais qui était cette mystérieuse Bérengère. Ni si elle était la fille cachée du roi des Belges, le témoin clé dans une affaire de meurtre, une parricide ou la fille du chauffeur. Nous connaîtrons seulement l’effet qu’elle a eu, le coup de foudre éprouvé par certains, les réactions d’un prof qui perd les pédales, les pour, les contre, les rumeurs qui se répandent comme une traînée de poudre et l’histoire qui s’arrête là. Comme ça.

Le roman était pourtant si bien mené, à la vitesse grand V, avec des portraits d’ados extrêmement bien ciselés, des situations exploitées avec justesse et sensibilité qu’on se demande pourquoi l’auteure a abandonné ses lecteurs en les privant d’une fin qui les aurait éclairés.

Dommage.

Deux têtes, une main

Filed under: Couleurs et textures,La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20190103_0020

Une carte postale envoyée par mon amie Anne m’a fait réaliser que le travail de sculpteur de Marc Chagall est trop peu connu, voire totalement méconnu. Or cette sculpture qui a pour titre Deux têtes, une main – et qui n’est pas sans rappeler Le baiser, la série de 40 sculptures réalisée par Constantin Brancusi – est une pure merveille.

Ce que mots vous inspirent 2392

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

MÜLLER (Leopold Carl)

Ce qu’il y a de terrible dans l’art, c’est que plus on y pénètre, plus il vous oblige à donner le maximum, presque l’impossible. (Rainer Maria Rilke)

*toile de Leopold Carl Müller