Lali

21 novembre 2018

Bouclettes 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CHIASSON (Denis) - 67

matin brumeux
les arbres s’égouttent
lentement

Michel Betting, Bouclettes indomptées

*choix de la lectrice de Denis Chiasson

Ameline

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:34

ameline-joueuse-de-flute

Ce qu’il est beau, cet album qui revisite l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. Je l’ai lu, relu, et encore relu, avec chaque fois la même émotion.

J’ai été déroutée, séduite, triste, gaie, admirative à tour de rôle ou en même temps. L’inventivité de Clémentine Beauvais y est pour quelque chose. Les illustrations d’Antoine Déprez, tout autant.

Ameline est orpheline et vit avec son grand-père et une dame qui s’occupe d’elle et avec qui elle n’a aucun lien de parenté. Une vie toute simple ponctuée par ce conte allemand terrifiant qui parle de la peste, d’un flûtiste et d’enfants qui périrent noyés. Une histoire qu’elle connait par cœur et qu’elle emportera avec elle quand on enterrera son grand-père.

Maintenant qu’il n’est plus là, qu’une famille du village natal de celui-ci va l’adopter, peut-elle encore être gaie? Ameline n’a pas le temps de se poser la question qu’une pléiade d’enfants, tous orphelins comme elle, n’allant pas à l’école, vêtus comme on l’était autrefois, lui font rapidement oublier cette question en l’entraînant dans des jeux qui l’occupent toute la journée.

Mais pourquoi y a-t-il tant de chats dans ce village? Et pour quelle raison ses nouveaux copains ont-ils toujours les pieds mouillés? Et comment se fait-il que sa famille adoptive n’ait jamais entendu parler de ces enfants avec qui Ameline joue?

C’est dans la boîte qui lui a été remise lors du décès de son grand-père que se trouve la réponse. Une belle façon de détourner la fin du Joueur de flûte de Hamelin. Toute en finesse et avec un effet de surprise qui plaira aux jeunes lecteurs, j’en suis convaincue.

Quant à moi, je suis conquise. Et je ne peux qu’applaudir devant une telle réussite, car le défi était grand. Très grand.

Les petits bateaux qui vont sur l’eau

Filed under: Couleurs et textures,La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20181105_0052

Ce n’est pas la première illustration d’Anna Silivonchik que je partage avec vous, car j’aime beaucoup le travail de cette artiste. Et comme je fais collection de cartes qui ont pour thèmes les salles de bain et les savons, cette carte envoyée de Russie par Alena est on ne peut plus dans mes goûts. Peut-être bien à cause des bateaux qui voguent allègrement sur l’eau de la baignoire…

Ce que mots vous inspirent 2356

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

ALMA-TADEMA (Lawrence) - 14

L’amour, c’est une série de petites planètes mouvantes qui dansent avec leurs bras longs et effilés, puis fusionnent dans un maelstrom de lumière éblouissante. (Samar Yazbek)

*toile de Lawrence Alma-Tadema