Lali

15 novembre 2018

Bouclettes 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

VON WÄCHTER (Paula) - 2

soleil hivernal
rosissant blanchissant
la ville s’éveille

Michel Betting, Bouclettes indomptées

*choix de la lectrice de Paula von Wächter

Sur la route de l’exil

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:41

dunes

Il n’est pas facile d’aborder le sujet des migrants et de le rendre accessible aux enfants. Or, Colette Hus-David, qui a signé le texte, et Nathalie Dieterlé, les illustrations, peuvent se féliciter. Elles ont mené à bien, avec beaucoup d’amour le très bel album intitulé Chemin des dunes : Sur la route de l’exil, une histoire qui raconte le parcours de Talia, forcée de quitter le Soudan avec le siens.

Talia a sept ans, un grand frère, une petite sœur à naître. Mais la vie n’est plus possible là où elle vit, ce qui a poussé ses parents à prendre la route de l’exil, avec l’espoir d’une vie meilleure pour leurs enfants.

Mais c’est sans compter un immense chagrin au départ, celui de perdre l’un des leurs, leur fils, dans la cohue des départs en bateau vers des ailleurs prometteurs. Sans compter non plus le temps qui n’en finit pas de s’étirer pour venir à bout de tout ce qui entoure la paperasserie avant de légaliser leur situation aux yeux des autorités françaises. Ni tout celui passé à tenter de s’intégrer, à apprendre une langue et des coutumes dont on ne savait rien avant de quitter l’Afrique.

Pourtant, Talia s’y fait, s’acclimate. Le sourire d’une petite sœur toute neuve y est beaucoup. Celui d’une nouvelle amie qui vit la même chose, aussi.

On ferme l’album avec un nouveau regard et une envie de prendre dans nos bras toutes les Talia du monde.

Images de Bretagne

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20171102_0031

IMG_20180129_0026

J’aime tant la Bretagne que je pourrais rester longtemps à regarder ces cartes postales…

Ce que mots vous inspirent 2352

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

MORALES (Jose David)

Parfois, la timidité ou la pudeur nous empêchent de parler. Parfois, elles nous empêchent de nous taire… Le silence est la porte d’accès à la vulnérabilité, à l’ouverture du cœur. (Arnaud Riou)

*illustration de Jose David Morales