Lali

9 novembre 2018

Le nuage et le vent 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CZENE (Béla) - 19

Se rappeler combien
de préhistoires
et qu’on ignore
quel prochain vent
à oublier
de loin
le trop lointain

Temps perdu par les yeux

Patrick Wateau, Le nuage et le vent

*choix de la lectrice de Béla Czenehttp://www.artnet.com/artists/bela-czene/

L’ourse des neiges

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:59

ourse des neiges

Une ourse dormait calmement avec ses deux petits, sans penser que le malheur veillait sur elle, qu’il n’allait pas tarder à prendre forme, et qu’elle verrait l’un d’eux emporté par les griffes de Corbeau. Elle ignorait aussi qu’un chasseur qui passait par là allait trouver un paquet de fourrure abandonné par Corbeau, lequel s’est enfui en entendant les pas de l’homme.

Or, quand le chasseur examina le paquet en arrivant chez lui, il découvrit non pas l’ourson, mais un bébé, un vrai miracle que sa femme et lui attendaient depuis longtemps. Un enfant qu’ils chérirent pendant sept ans. Jusqu’à ce que celui-ci se voit emporté loin, très loin de chez lui par ce même Corbeau qui l’avait enlevé autrefois.

Perdu, apeuré, il se voit rapidement entouré d’un groupe d’ours blancs. Si bien qu’il croit que son heure est venue. Mais ce n’est pas le cas. Parmi ces bêtes se trouve son frère ours qui le reconnait malgré son aspect humain. Or, quand son père le retrouve, l’enfant s’est arraché aux ours, sa première famille, et ne veut pas plus la blesser qu’il ne veut peiner ceux qui l’ont élevé. Si bien qu’un seul choix s’impose puisqu’il a le pouvoir de changer de forme : vivre les mois d’hiver avec les ours, et les mois d’été avec les humains.

Or, si à une époque lointaine, humains et ours vivaient dans une certaine harmonie qui permettait un tel choix, on peut transposer cette histoire à l’époque que nous vivons et imaginer qu’un enfant pourrait, s’il le désire, se partager entre ses parents biologiques et ses parents adoptifs si une telle éventualité se présentait. Le cœur n’est-il pas un muscle extensible?

L’album écrit et illustré par Jackie Morris est de toute beauté. De même que le message d’amour universel qu’il véhicule. Je ne peux donc que le suggérer sans aucune hésitation aux 5 ans et plus.

Chambord, plus qu’un château, un souvenir inoubliable

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20180113_0013

C’est quand on reçoit une carte postale d’un endroit qu’on a visité qu’on se rend compte à quel point les années ont passé à une vitesse folle.
Cette vue du château de Chambord m’a ramenée en 1982, le temps d’un spectacle sons et lumière inoubliable.

Ce que mots vous inspirent 2348

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

KRASAUSKAITÉ (Kamilé)

Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain. (Horace)

*illustration de Kamilé Krasauskaité