Lali

22 juillet 2018

Un dimanche avec Robert Lalonde 2

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 2:01

KAEMMERER (Frederick Hendrick) - 1

Nous devenons différents parce qu’il est périlleux d’être semblables! (Robert Lalonde)

*toile de Frederick Hendrick Kaemmerer

Un dimanche avec Robert Lalonde 1

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 0:01

JOHNSON (Eastman) - 18

C’est aujourd’hui l’anniversaire de l’écrivain Robert Lalonde, un écrivain que j’ai eu l’occasion de rencontrer plus d’une fois, pour des entrevues ou dans des salons du livre, au théâtre ou ailleurs, pour des raisons professionnelles ou pas, par hasard, parfois.

Ce fut chaque fois un plaisir. Mutuel, je crois bien.

Or, comme Robert est un homme qui aime profondément la nature, que celle-ci est omniprésente dans ses livres, au même titre qu’un personnage, les lecteurs et lectrices du jour s’installeront en pleine nature pour partager des citations de cet écrivain et comédien que j’aime tant, en commençant par celui-ci peint par Eastman Johnson, qui a choisi ces mots pour vous :
Le cœur n’est-il pas d’abord un muscle? Et un muscle, ça se tend, se détend, se retend. Ce muscle-là doit être bien assez futé pour tenir ses promesses.

« Page précédente