Lali

23 juin 2018

Ce que disent les vents 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SOBRAL DE ALMADA NEGREIROS (José) - 4

Ce que disent les vents

Ce que disent les vents dans leurs langues nue,
en effleurant la courbe des collines, frères
des paysages crus ou sombres qu’ils traversent.

Plus d’obstacles bruyants, plus de nuits, de frontières
Vents de grande antiquité, derniers-nés sur la mer :
le temps rompu sur l’échiquier recule – puis vainqueur

Comme l’eau scintille sur sa propre étendue! Miroirs,
diamants, saphirs, rubis de toits, émeraudes – les plaines
traversées de courants où l’eau danse, un pas, reflue.

Philippe Delaveau, Ce que disent les vents

*choix de la lectrice de José Sobral de Almada Negreiros

Absinthe parisienne

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20180614_0028
(illustration de Louis Malteste et P. Gélis-Didot)

J’ai vraiment un gros, gros faible pour les affiches publicitaires d’une autre époque. Et je suis toujours aux petits oiseaux quand j’ai le bonheur d’en trouver une dans ma boîte à lettres ou lors d’une de mes chasses aux cartes postales.
Et celle-ci, bien que je n’aie jamais bu d’absinthe et que je n’y goûterai probablement jamais, est absolument remarquable.