Lali

13 juin 2018

L’ardeur 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SINCLAIR (Suzannah) - 1

Double accès séquentiel

Au début, on cherche une paire d’yeux
et on y enfonce ses regards.
Peut-être que là-bas, dans les profondeurs,
il y a quelqu’un qui aboie,
tranche les têtes, tire les cordages.

On prend ensuite une paire de lèvres
et on dessine leur contour,
délicatement, avec le bout de la langue.

Puis, une paire de bras
qui ressemblent à quelques ailes endormies,
qui, tangentiels, par-dessus tes épaules,
sont en train de s’arquer.

Et à tout cela s’ajoutent la paire d’yeux,
la paire de lèvres, d’ailes endormies,
de cuisses, qui sont tiennes.

S’y ajoute ainsi, paire et sans paire, tout le reste,
jusqu’à ce qu’on arrive à une paire de cœurs.
Jusqu’à ce qu’on arrive à se retrouver soi-même.

Linda Maria Baros, dans L’ardeur : ABC poétique du vivre plus

*choix de la lectrice de Suzannah Sinclair

Le kiosque à musique du parc Victoria

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20180605_0004

Mon grand-père maternel jouait du trombone dans une fanfare et a fait une partie de ses études à Sherbrooke.
Il n’en fallait pas plus pour que j’imagine qu’un jour il a joué du trombone au parc Victoria, à Sherbrooke, dont on voit ici le kiosque à musique.
Une carte d’une autre époque comme je les affectionne tant.

Ce que mots vous inspirent 2241

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

WORTH (Alexi)

Tout livre est l’image d’une solitude. (Paul Auster)

*toile d’Alexi Worth