Lali

25 septembre 2017

Poésies des femmes 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

SCHOCHOW (Gerd)

Je voulais

Je voulais un amour aussi grand que mon rêve,
Et mon rêve, pourtant, embrassait l’infini;
En mon cœur, l’Idéal était son nom béni
Et je le répétais tendrement et sans trêve.

Je le voulais sans fin comme l’éternité!
Fort comme un océan pour y porter nos deux âmes;
Clair afin que le ciel puisse y mirer ses flammes
Et l’agrandir encor de son immensité!

Je le voulais sensible et doux comme la brise,
Caressant et berceur comme un chant dans la nuit;
Je rêvais du baiser suave qui séduit,
Du contact de la chair qui torture et qui grise.

Je voulais un amour exclusif et trop fort,
Trop sincère et trop lourd pour les forces humaines;
Pour l’étreindre il faudrait abandonner nos chaînes
Et nous ne le pourrons jamais que dans la mort!

Reine Malouin
(dans Anthologie de la poésie des femmes au Québec des origines à nos jours de Nicole Brossard et Lisette Girouard)

*toile de la lectrice de Gerd Schochow

Sur la plage

Filed under: Couleurs et textures,La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20170915_0004
(toiles de Martin Wiscombe)

Certaines cartes postales sont une invitation à y entrer.
Celle-ci, notamment, envoyée d’Allemagne par Claudia, qui aime l’océan autant que moi.

Ce que mots vous inspirent 2056

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

HAWKINS (Angela)

Des fois les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l’enfant qui dort à l’intérieur. (Gilles Paris)

*illustration d’Angela C. Hawkins