Lali

15 septembre 2017

Les villages illusoires 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

GUERRA (Isabel) - 2

La neige

La neige tombe, indiscontinûment,
Comme une lente et longue et pauvre laine,
Parmi la morne et longue et pauvre plaine,
Froide d’amour, chaude de haine.

La neige tombe, infiniment,
Comme un moment —
Monotone — dans un moment;
La neige choit, la neige tombe,
Monotone, sur les maisons
Et les granges et leurs cloisons;
La neige tombe et tombe
Myriadaire, au cimetière, au creux des tombes.

Le tablier des mauvaises saisons,
Violemment, là-haut, est dénoué;
Le tablier des maux est secoué
À coups de vent, sur les hameaux des horizons.

Le gel descend, au fond des os,
Et la misère, au fond des clos,
La neige et la misère, au fond des âmes;
La neige lourde et diaphane,
Au fond des âtres froids et des âmes sans flamme,
Qui se fanent, dans les cabanes.

Aux carrefours des chemins tors,
Les villages sont seuls, comme la mort;
Les grands arbres, cristallisés de gel,
Au long de leur cortège par la neige,
Entrecroisent leurs branchages de sel.

Les vieux moulins, où la mousse blanche s’agrège,
Apparaissent, comme des pièges,
Tout à coup droits, sur une butte;
En bas, les toits et les auvents
Dans la bourrasque, à contre vent,
Depuis Novembre, luttent;
Tandis qu’infiniment la neige lourde et pleine
Choit, par la morne et longue et pauvre plaine.

Ainsi s’en va la neige au loin,
En chaque sente, en chaque coin,
Toujours la neige et son suaire,
La neige pâle et inféconde,
En folles loques vagabondes,
Par à travers l’hiver illimité monde.

Émile Verhaeren, Les villages illusoires

Daniel Boulanger, À dire vrai

*choix de la lectrice d’Isabel Guerra

Le sphinx de la Villa San Michele

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20170904_0019

Silvia a passé des vacances formidables en Italie. Elle a notamment beaucoup aimé sa visite de la Villa San Michele, sur l’île de Capri. D’où son choix de me faire découvrir la vue de là-haut et son sphinx.

Ce que mots vous inspirent 2050

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

BEACHY (Erin)

L’ordre économise le temps et soulage la mémoire. (Dominique Loreau)

*illustration d’Erin Beachy