Lali

8 mai 2017

Ce qui fut 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

FRESSINIER (François) - 4

Est-il vrai mon amie,
Qu’il n’y a qu’un seul mot pour désigner
Dans la langue qu’on nomme la poésie
Le soleil du matin et celui du soir,
Un seul le cri de joie et le cri d’angoisse,
Un seul l’amont désert et les coups de haches,
Un seul le lit défait et le ciel d’orage,
Un seul l’enfant qui naît et le dieu mort?

Yves Bonnefoy, Ce qui fut sans lumière

*choix de la lectrice de François Fressinier

Anecdotes de réviseure 38

Filed under: Anecdotes de réviseure — Lali @ 16:20

letait

Ce n’est pas le Québec qui est en était d’urgence, c’est Météo Média.
C’est ce que je me suis dit ce matin en prenant mon café, d’autant plus qu’on annonce de la neige pour cette nuit.

On ne pouvait déjà pas se fier à la météo.
Désormais, on ne peut pas plus se fier à ceux qui font la pluie et le beau temps en ligne.

Pour Ève

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20170428_0029

Pour souligner l’anniversaire d’Ève, ma filleule en or, j’ai choisi cette carte postale envoyée d’Allemagne par Sabrina il y a quelques jours, parce que j’ai envie de croire que ces mots sont vrais.
Et parce que je lui souhaite de poursuivre ses rêves… même les plus fous. Je suis certaine qu’un peu de bonheur se cache dans chacun d’eux.

Ce que mots vous inspirent 1956

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

SCHÜLER (Max)

L’esprit est parfois comme une boite à mystères… Il te laisse envisager les possibilités les plus farfelues, les hypothèses les plus invraisemblables tout en te cachant l’évidence… (Nicolas Jarry)

*toile de Max Schüler